Bulletin d l'été - Mark Forsyth, Incognita incognita, Editions du Sonneur, frs 9.40

Mark Forsyth, Incognita incognita, Editions du Sonneur, frs 9.40

Donald Rumsfeld avait brillé en 2003 en prononçant ces mots : « Il y a des choses que nous savons savoir. D’autres que nous savons ne pas savoir. C’est-à-dire que nous savons ne pas savoir pour le moment. Mais il y a aussi des choses que nous ne savons pas ne pas savoir. Des choses que nous ne savons pas que nous ne savons pas. »
Si certains y ont trouvé matière à rire, Mark Forsyth y a trouvé matière à réflexion sur la nécessité des librairies. Car où ailleurs, si ce n’est là, pouvons-nous trouver ce que nous ignorions ne pas savoir, ce que nous ignorions même désirer ? Internet ne fait que recracher, par ses algorithmes, ce que nous savons ne pas savoir, à peu de choses près.
Dans un humour tout anglo-saxon, ce tout petit texte (46 pages !) fait voyager dans les bonnes librairies, dans les taches blanches des cartes de ce qu’on ne sait pas ne pas savoir, explique ce qu’est la bibliomancie (et comment elle fonctionne très bien) ou encore comment les livres de Jane Austen se seraient terminés avec les sites de rencontres d’aujourd’hui. Forsyth emmène le lecteur en terre inconnue inconnue, et si vous n’en savez pas plus qu’avant après sa lecture, ce n’est rien, vous pourrez toujours y retourner autant qu’il vous plaira, le sourire aux lèvres. MR

Rubrique Critiques: