Le cantique de Memeia

Le cantique de memeiaHeloneida STUDART
Le cantique de Memeia
10/18, 2007

Heloneida Studart romancière et politicienne féministe brésilienne, décrit ici avec un talent incontestable, un monde bourgeois et religieux dans lequel la vertu et la froideur sont les plus grands atouts pour une femme. Alors que le brésil subit une dictature militaire, les Carvalhais Medeiros, famille de riches propriétaires esclavagistes, ignorent le peuple qui gronde à leur porte et les changements imminents. Trois générations de femmes vivent sous ce toit et toutes tremblent devant la matriarche - Menina - qui méprise les faibles et n’hésite pas à bannir celles qui désobéissent.

La presque-centenaire exerce un pouvoir sans limites car c’est elle qui tient d’une main de fer les finances de la maison. Paradoxalement, seule la faible Marina au corps malade lui tient tête, son désintéressement pour les choses matérielles faisant sa force. Elle se fiche de l’argent car elle aime de toutes ses forces son cousin Joao, le rebelle qui conteste l’ordre social et politique, les injustices et la pauvreté. Joao écrit des graffitis sur les murs, des métaphores qui laissent appercevoir qu’un autre monde est possible, ce qui lui vaut d’être livré aux tortionnaires et jeté en prison.

 

Catherine