Salut à vous

«Mon père ne fut jamais décoré et il n’est pas certain qu’il eût aimé ça. La seule chose dont il est fier, c’est de l’enregistrement de la Libération de Paris dont le Parti lui a offert les disques. ‹J’y étais›, dit-il, lorsque l’on entend le colonel Fabien donner les préparatifs et les ordres pour l’assaut, dans son quartier général. Il ne s’est jamais pris pour un héros. Bien sûr, ce sont les hommes qui font l’histoire avec ce qu’ils sont. Mais l’histoire ne leur prend que ce dont elle a besoin.»
Bernard Ruhaud
Salut à vous
2010

Salut à vous Bernard Ruhaud