Critiques de livres

Eudora WElty – « Le chapeau violet » - Cambourakis

Après avoir retraduit l’excellent « Brigand bien-aimé », et « La fille de l’optimiste », Cambourakis nous refait découvrir cet excellent recueil de nouvelles de Eudora Welty. Contemporaine de Faulkner, qui avait beaucoup d’admiration pour le travail de Welty, cousine littéraire de Flannery O’Connor, Welty est comme ces derniers une écrivaine du sud des Etats-Unis. Du Mississipi plus précisément. Et c’est dans la région des Natchez que prennent racine ces huit nouvelles.

Ignacy Karpowicz – « Sonia » - Noir sur Blanc

Un metteur en scène de théâtre, citadin, intellectuel, rencontre, dans un village de Podlachie, une région polonaise frontalière de la Biélorussie, Sonia. Cette vieille femme l’invite chez elle et lui raconte sa vie. Son enfance maltraitée, sa vie de femme violentée par son père, malmenée par ses frères. La seconde guerre mondiale. Et dans toute cette horreur, la lumière fugace à laquelle elle s’accroche et s’accrochera toute sa vie : le choc amoureux, malheureusement impossible. Cette Sonia est forte, résiliente, drôle malgré tout, un superbe personnage romanesque !

Erdrich - Femme nue jouant Chopin - Livre de poche

Après « La décapotable rouge », voici le deuxième volume de recueil de nouvelles de la grande Louise Erdrich (je pèse mes mots). Ces nouvelles ont été écrites entre 1978 et 2008, certaines d’entre elles ont été ensuite amplifiées pour devenir des romans. On y retrouve les thématiques chères à l’auteure américaine : la culture amérindienne, le poids de l’Histoire, le couple, la violence, la musique.

Pages