Critiques de livres

Les Disparus

Les Disparus mendelsohnDaniel MENDELSOHN
Les Disparus
Flammarion, 2007

Au commencement, on trouve la surprise d’un petit garçon face aux larmes de ses aînés. «Oh, qu’est-ce qu’il ressemble à Shmiel!». Shmiel, le nom d’un grand oncle disparu quelque part à l’est de la Pologne vers 1941. Ensuite, il y a une bar-mitsva effectuée plus par conformisme social que véritable conviction qui va le pousser à interroger ses proches sur cette branche de la famille disparue, «tuée par les nazis». Le grand-père, conteur prolixe, est muet dès qu’on aborde le sujet. Enfin, s’élabore en 2001 un projet d’écriture pour le New York Times Magazine: un reportage à Bolechow sur les traces de Shmiel. Ce qui devait n’être qu’un article dans un journal s’est mué en un petit chef d’œuvre d’écriture maintenant disponible aux éditions Flammarion.

Un homme

Un HommePhilip ROTH
Un homme
Gallimard, 2007

Le livre commence par la fin. Quelques personnes dans un cimetière, autour d'une tombe. On enterre un homme. Un homme à l'existence ordinaire. La suite, une histoire banale, consiste en la dissection de quelques tranches de la vie de cet homme. Son enfance. Les femmes. La famille. Quelques expériences liées à la mort et à la fragilité de son corps. La vieillesse. La solitude. La mort. Des thématiques chères à Philip Roth dont la plume semble toujours plus aiguisée au fil du temps et des romans. Les drames existentiels de notre société semblent être disséqués par le scalpel de l'écrivain dans une économie de mots qui rend un caractère parfois poétique au texte.

Si l'enfant ne réagit pas

Si l'enfant ne reagit pasEric CHAUVIER
Si l'enfant ne réagit pas
Allia, 2008

«L’observation réalise l’observateur». Cette phrase illustre à elle seule le dernier texte d’Eric Chauvier. Engagé pour observer des enfants et des éducateurs dans un milieu institutionnel afin d’y pointer les disfonctionnements, le narrateur couche par écrit, au fil des heures, les impressions et les échanges qu’il rencontre. Il analyse ainsi le comportement des adolescents mais également le sien et le brouillage que peut susciter son irruption au sein de l’institution.

Pages