Critiques de livres

A servir chambré

à servir chambréNicholson Baker
À servir chambré (trad. anglais)
Robert Laffont poche, 2005

Mike est rédacteur à temps partiel pour une société d’imagerie médicale. Durant les vingt minutes qu’il passe à donner le biberon à sa fille, il laisse quelque peu divaguer ses pensées. Ainsi, le rôle de la virgule comme processus de modernisation de la civilisation se confronte à la vitesse de propulsion d’un flot d’air chaud sorti du nez d’un homme respirant régulièrement dans un rocking-chair qui se balance selon un cycle de deux secondes.

American Darling

american darlingRussel Banks
American Darling
Actes Sud, 2005

Hannah Musgrave, femme au passé militant, travaille dans une ferme biologique et semble vivre aujourd’hui une vie dénuée de toute complications, profitant des choses simples. Trente ans auparavant, elle fut contrainte de fuir incognito les Etats-Unis, victime des conséquences de son engagement gauchiste révolutionnaire. Réfugiée sur le continent africain, afin de se la « couler douce », elle finit par s’installer au Libéria où elle y demeurera plusieurs années.

Ecrits Politiques

Léon Tolstoï
Ecrits Politiques
Ed. Ecosociété, 2004

En général, le nom de Tolstoï évoque des souvenirs d'école : la lecture de grands romans tels que Anna Karénine, Guerre et Paix. On oublie qu'il a aussi été un penseur, un homme sensible aux questions religieuses et politiques, dont les écrits ont joué un rôle important par la suite dans la formation des mouvements contestataires. Ses écrits politiques n'avaient pas été réedités en français depuis plus d'un siècle et c'est grâce à un professeur de Montréal, Eric Lozowy, qui en a choisi, traduit et commenté huit, qu'on redécouvre cet anarcho-pacifiste qui rêve d'un monde sans guerre. Il fait une critique sévère de l'église qui soutient l'armée tsariste et encourage le nationalisme. Tolstoï a d'ailleurs été excommunié. Il s'élève aussi contre l'Etat qui favorise les riches et maintient les pauvres en d'esclavage. Quand on entend le président Bush invoquer Dieu pour justifier ses guerres préventives, on se dit que ces textes ont gardé tout leur sens et leur actualité.

Catherine Zoellig (paru dans Le Temps)

Pages